newlogoCa200.png

logoacpvert.png

JARDINS DE COCAGNE
Ch. des Plantées 66 – 1285 Sézegnin
CCP 12-1652-9
www.cocagne.ch
cocagne@cocagne.ch

Sézegnin, le 19 octobre 2017

Horreur et volupté,

il est de retour dans les cornets : LE RRRADIS NOIRRR !!! On sait que certains d'entre vous ont des sueurs froides en le rangeant dans le bac à légumes, que d'autres en font des insomnies, et d'autres encore, c'est pire, en arrivent à résilier leur abonnement à Cocagne.

Alors oui, cru ça pique et cuit c'est un peu amer. Alors pour la première fois, en 39 ans d'existence, on répond à la question que vous n'avez jamais oser nous poser : «  Que faire avec un légume qu'on n' aime pas » ? 1) On le donne aux lapins, aux tortues ou aux voisins 2) On en met dans chaque plat, à dose homéopatique pour commencer, puis on augmente gentiment les proportions, c'est imbattable, ça marche à tout les coups et on finit un beau jour par trouver qu'il n'y a pas assez de radis noirs dans les sacs. 3) On les range au frigo, on les oublie quelques temps et quand ils sont bien ratatinés, creux et spongieux, on se dit qu'on devrait quand même essayer de les cuisiner. Et là forcément, on se dit que définivement c'est pas très bon.

Si certains aficionados font des salades de radis noirs râpés crus, d'autres en ajoutent modérément dans leur salades. Par exemple, 2-3 pognées de mesclun asiatique fraîchement sorti du cornet, quelques feuilles de palla rossa finement émincées (pour l'amertume), un peu de carotte râpée, un morceau râpée de cette vieille betterave qui traîne au fond du frigo, du radis noir râpé à discrétion (suivant les goûts), votre meilleur sauce salade, quelques graines de tournesol ou de lin chauffées à la poële, et bien sûr quelques feuilles de huacatay.

D'autres le coupent en fines tranches et le tartinent de beurre et de sel, ou d'huile d'olive et de sel. Ou le coupent en fine tranche à l'économe et le laisse mariné dans du tamari, du vinaigre, un peu d'huile, du sucre et des graines de sésame ou peut-être mariné avec de l'huile d'olive du jus de citron du sel et du poivre.

Vous pouvez l'incorporer au céleri rémoulade, c'est très bon, faire une salade râpée céleri-carotte-radis noir-betterave. Cuit le radis noir c'est aussi très bon, il développe une très légère amertume qui n'est pas celle de la chicorée et perd son piquant, et surtout il fond en bouche. Essayez-le avec d'autres légumes dans les soupes, les couscous, les pots au feu, etc. On trouve encore facilement des recettes de chips, de velouté et autres et on se permet de vous rappeler que nous avons une page de recettes sur le site de cocagne avec déjà une dizaine de recette pour ce mal-aimé.

 

Une recette de radis noir qui nous est offerte par Rudi de Pougny-sur gare: Les radis noirs font d'excellentes crudités pour accompagner un apéro ou un plat: on peut les couper en tranches, les plus fines possibles avec un couteau bien aiguisé, attention les mains, les assaisonner avec de la sauce soja, secouer le tupperware et les laisser reposer au frais pendant un moment. Eventuellement, affiner cette préparation de base avec des zestes de citron, du dashi (poudre de bonite séchée), de l'huile de sésame grillé et des algues séchées. Une alternative peut être de gros sel et d'huile d'olive

 

On a encore besoin beaucoup boucoup de livreurses ces prochaines LIVRAISONS. 1 x la semaine prochaine, 2 x le 2 novembre, 1 x le 9, et encore les suivantes et ce jusqu'au 14 décembre , date de la dernière livraison de l'an. On vous fait sauter toutes les factures non encore reçues pour demi-journées non faites contre une livraison. (Il manque un "ti" dans un mot.. serez-vous le retrouver !?)
 

Bilan légumes de garde (le mot de Drize)

Après un bel été chaud et sec, nos légumes de garde sont arrivés à maturité et ont commencé à remplir nos frigos. Certains légumes comme les choux frisés ont poussé rapidement et ont éclaté. Les raves d’automne ont mal germé et les betteraves sont énormes.. Les patates ont donné un rendement correct et sont de bonne qualité, à savoir peu de pertes dues aux attaques de champignons ou autre ravageur. Miam, nous avons eu une belle récolte de courges. Quant aux céleris, ils continuent à gonfler. Nous avons toujours notre population de campagnols et autres gourmands…qui savourent notre production cocagnesque.

Dans vos cornets, vous recevez et recevrez en premier les légumes petits, fourchus, croqués ou un peu abîmés, car nous ne pouvons pas les conserver. Une partie restera en champs pour nous faire de la matière organique les années suivantes. Il y a de quoi glâner pour les aides à la récolte…

Enfin, la récolte continue (carottes, céleris et choux) à Landecy de plus belle et votre aide est précieuse avant la venue des premières gelées de novembre. Vous pouvez encore nous appeler pour vous inscrire au 079 2240546 aux dates suivantes : lundi 23, mercredi 25 la journée, jeudi 26 matin et samedi 28 matin, dernier chantier avec Alexandre (079 2079951).

 

Soirée de discussion - Via Campesina mouvement global et action locale. On vous invite à une soirée de discussion le mardi 24 octobre à 20h à la salle du 8, rue Lissignol pour un retour sur la conférence de la Via Campesina au Pays Basque et parler de ce que ça veut dire pour nous de faire partie de la Via Campesina dans nos pratiques concrêtes en tant que mangeur et mangeuse, productrice ou producteur, au sein de la filière agricole et alimentaire. Frederico Pacheco du SOC/SAT (andalousie) et Mohamed Hakech FNSA (marcoc) seront également présents