newlogoCa200.png

logoacpvert.png

JARDINS DE COCAGNE
Ch. des Plantées 66 – 1285 Sézegnin
CCP 12-1652-9
www.cocagne.ch
cocagne@cocagne.ch

Sézegnin, le 27 mars 2018

Les vacances d’été sont encore loin mais nous vous annonçons dès à présent un changement important

Chères coopératrices, chers coopérateurs, Les vacances d’été sont encore loin mais nous vous annonçons dès à présent un changement important : Vous serez désormais responsables de votre sac durant toute l’année ! La coopérative ne prendra plus en charge la gestion des vacances.

Depuis des temps immémoriaux, nous offrions la possibilité à chaque coopérateur et coopératrice d'annuler 3 cornets pendant les vacances d'été et de les récupérer aux dates de leur choix. Ce système fonctionnait moyennement et était source d'un nombre infini d'erreurs et de complications :

 

Premièrement, pour le-la coopérateur-trice qui devait annoncer avant la mi-mai les dates de ses absences, accepter que ses souhaits soient refusés à cause des demandes ne pouvant pas être acceptés pour des questions d’organisation et ensuite ne pas oublier de récupérer ses cornets supplémentaires aux bonnes dates.

 

Deuxièmement, pour le point de distribution (PDD), qui avait la tâche de recenser toutes les réponses, de relancer les coopérateurs-trices qui avaient oublié de donner les informations, d'accepter ou non les inévitables et nombreux retardataires, de négocier des modifications pour certaines dates, de maitriser et remplir pour son point un tableau récapitulatif en respectant les consignes données par le jardin, et de transmettre le tout, dans les délais, à la personne responsable de l’organisation des vacances.

 

La personne responsable des vacances devait à son tour faire un tableau récapitulatif pour le jardin : relancer les points en retard, soutenir ET rappeler à certains responsables PDD de respecter les consignes, renoncer à la ballade en montagne du dimanche pour tenter de tout accomplir dans les délais afin de permettre au jardin de fonctionner!

 

Le jardin, enfin, récepteur du fameux tableau, qui avait la tâche d'organiser les livraisons hebdomadaires en fonction d'une infinité de changements. Il était également soumis à un flux régulier de demandes de coopérateurs-trices n'ayant pas respecté le cadre et souhaitant –parfois avec insistance et au dernier moment – changer les dates de livraisons afin de récupérer leurs cornets. Le jardin devait finalement gérer les erreurs engendrées par ce système et élaborer un second tableau avec tous les cornets de rattrapage destinés aux coopérateurs-trices lésé-e-s.

 

Il faut ajouter à cela que le travail des points de distribution ainsi que de la personne responsable des vacances était bénévole. Et que le surplus de travail engendré au jardin grignotait largement sur le temps dévolu à la production de nos légumes.

 

Vous l'aurez compris, nous ne pouvons plus continuer avec ce système. La quantité de travail est énorme et nécessite une discipline - collective – de 426 coopératrice-teur-s.

 

C'est pourquoi un groupe de travail s’est constitué au sein du comité pour réfléchir à cette problématique. Les responsables des points de distribution ont été réunis et entendus. Il en est ressorti un bilan – pour la grande majorité des responsables PDD - qui allait dans notre sens. Afin de soulager les jardiniers-ières, les coopératrice-teurs, impliqués bénévolement dans la gestion des vacances, et aussi afin de responsabiliser l'ensemble des membres de la coopérative autour de ces difficultés, nous pensons qu'il est plus judicieux de déplacer cette tâche chez chaque coopératrice-teur.

 

Nous estimons que seulement un tiers (un gros tiers peut-être) des coopérateurs-trices utilisait le système des vacances. Le reste s'autogérait très bien, ne partait pas en vacances ou donnait son cornet à des amis.

 

Dès cet été, ce sera donc à vous de vous organiser pour donner, échanger, partager vos légumes pendant les moments où vous n’êtes pas là.

 

Nous vous offrons quelques pistes pour vous organiser :

 

- Vous pouvez : donner vos légumes à vos voisines, ex-amoureux ou frère d’une cousine...Grâce à ce système vous pourrez même vous faire de nouveaux ami.e.s, en offrant à d’autres ce pourquoi vous vous êtes engagé.e.s.

Si vous choisissez cette excellente option, n'omettez en aucun cas d'informer la personne qui prendra votre cornet de tout ce qu'il faut savoir pour aller chercher celui-ci: adresse du point, code, couleur et taille du cornet, étage; et d'informer le responsable PDD des coordonnées de la personne qui vous remplace.

 

- Si l'idée de perdre les délicieux légumes de Cocagne vous tétanise, nous vous invitons vivement à échanger vos sacs avec d’autres coopératrices-teurs de votre point. Des listes avec les contacts des autres membres de votre point existent déjà, au besoin sollicitez votre responsable de point pour en avoir une liste mail. Et libre à vous de créer un blog, des apéritifs ou autres thés dansants pour vous rencontrer.

 

Peut-être allez-vous être surpris.es par une telle décision.

Effectivement pourquoi arrêter ce « super système » après une vingtaine d'années de bons et loyaux services ? Pour beaucoup des actrice-teur-s, salarié-e-s et bénévoles, responsables des vacances, ce système n'est pas super ; le temps nécessaire est trop long et le stress trop grand, surtout quand on sait qu'il y a la possibilité de partager les légumes avec autrui, faisant que nos beaux légumes soient mangés et appréciés.

Nous sommes content-e-s d’avoir pu offrir ce privilège pendant toutes ces années. Cela dit, nous estimons que cette possibilité a toujours été un privilège, pas un droit. D'ailleurs, à notre connaissance aucune coopérative du même type n’offre cette possibilité.

 

Les échanges dans le groupe de travail, avec les responsables PDD et avec le comité ont approfondi nos réflexions sur les valeurs de la coopérative : nous vous invitons au partage et à une plus grande coopération entre vous.

 

On espère que vous allez comprendre la décision du comité, et participer à la réussite de ce changement; c'est vrai que c'est soudainement très différent, mais on est sûr.e.s qu'on s'y fera tout.e.s !

 

voir la version PDF

copyleft  Les Jardins de Cocagne | 22.03.18 Les vacances d’été sont encore loin mais nous vous annonçons dès à présent un changement important