• slide
  • slide
  • slide

NEWS

Deux initiatives contre le manque de transparence des marges de la grande distribution

Isabelle Pasquier-Eichenberger et Valentine Python ont lancé deux initiatives parlementaires dans le but de créer une transparence et un contrôle sur les marges appliquées dans le secteur agroalimentaire. Voici deux extraits du texte :

« L'observatoire sera chargé de créer de la transparence sur la formation des prix, les marges et les coûts le long des filières agroalimentaires. »

« (le conseil fédéral) permet la création d'un organe de médiation indépendant (Ombudsman), afin de documenter les infractions aux pratiques commerciales déloyales et, le cas échéant, de sanctionner les entreprises ayant recours à ce type de pratiques. L'Ombudsman travaille en étroite collaboration avec l'Observatoire du marché et veille entre autres à l'application de prix couvrant les coûts de production. »

En effet, les marges appliquées aux produits bio sont plus grandes qu’en production industrielle ou conventionnelle et celles-ci sont un secret bien gardé. Peut-être que ces initiatives permettront enfin de mettre en exergue une des raisons pour laquelle « le bio c’est pour les riches ».

» Lire l'article résumé paru dans Le Temps du 30/09/2022

» Texte de l'initiative "Pour un observatoire des prix efficace dans les filières agroalimentaires

» Texte de l'initiative Protégeons nos agriculteurs et agricultrices. Pour un Ombudsman agricole et alimentaire

(source : BioGenève)

copyleft  Les Jardins de Cocagne | 10.11.22 - Les marges dans la grande distribution  |  webmastering: radeff.red webmastering: radeff.red