newlogoCa200.png

  • slide
  • slide
  • slide

Notre approche

Rail
500 km jusqu'à Dakar
Mauritanie 1
A l'UCDOB en Mauritanie
Mauritanie 2
Réunion à l'Union d'El Wane en Mauritanie
Une trentaine d'années d'activité des «Jardins de Cocagne - Solidarité Nord et Sud» au Sénégal, au Mali et en Mauritanie ont permis de dégager un certain nombre de principes de travail:
Travailler directement avec les associations et les communes au Sud
Dans la région des 3 frontières, les associations occupent une place importante dans la vie économique et sociale. Elles renforcent la solidarité et permettent une amélioration des conditions de vie. Avec la décentralisation, les communes commencent aussi à jouer un rôle d'animateur de la vie locale. «Les Jardins de Cocagne» appuient directement et sans intermédiaires certaines associations et communes. Celles-ci présentent des projets, les réalisent et en rendent compte. Elles ont accès à des moyens financiers qu'elles sont capables de gérer et qui évoluent au rythme de leur expérience.

Renforcer l'autonomie
Les actions soutenues visent l'autonomie des populations
- en incitant les associations à faire appel à des structures locales existantes (et non extérieures) pour des appuis techniques ou de formation qui leur manqueraient;
- en favorisant des systèmes de gestion de fonds de crédit qui permettent aux paysans et aux artisans, hommes et femmes, de mettre en place de petites activités économiques;
- en développant des actions de formation, des rencontres et des échanges.
L'autonomie aux plans économique, culturel et politique est une réponse importante aux pressions liées à la mondialisation.

 
Favoriser les projets productifs
Les projets doivent produire un effet de développement en renforçant les structures de production pour les marchés locaux et en améliorant les conditions de vie.

Ne pas privilégier la technique
Proposer uniquement des techniques, aussi bonnes soient-elles, n'amène pas forcément l'évolution espérée dans la production. Les actions, pour être efficaces, doivent viser une évolution en profondeur des dynamiques sociales.

Favoriser l'évolution de la société démocratique
Les relations entre les structures traditionnelles (chefs coutumiers, chefs de villages, etc.), les associations modernes et les structures politiques sont parfois délicates. L'évolution des rapports entre les groupes sociaux et la reconnaissance des compétences de chacun est un processus lent qu'il faut encourager avec patience.

Un apprentissage commun
Toutes ces années de travail des «Jardins de Cocagne*Solidarité Nord et Sud» et de ses partenaires au Sud ont permis de créer des liens forts, empreints de confiance, de connaissance mutuelle et d'engagement.
 
copyleft  Les Jardins de Cocagne | Notre approche